Les smartphones au design fragile occasionnent des coûts de plusieurs millions

Press Release 23.09.2020

Zurich, le 23 septembre 2020 – près d’un quart des smartphones en Suisse sont endommagés suite à une chute. Environ 30% des employeurs de propriétaires de smartphones concernés prennent en charge les frais de réparation. Dans toute la Suisse, des smartphones brisés occasionnent des coûts de plusieurs millions pour les entreprises.  En sa qualité de fournisseur de smartphones spécialement résistants, Crosscall considère que ses produits présentent un grand potentiel d’économie pour les employeurs.

Ces données ressortent d’une enquête effectuée par Crosscall, le spécialiste de la technologie mobile outdoor en Suisse[1]. Certaines entreprises suisses2 misent d’ores et déjà sur la résistance des produits Crosscall.

Les smartphones fragiles entrainent des coûts élevés

L’étude démontre que le risque de laisser tomber son téléphone mobile augmente de 10%, lorsqu’il est également utilisé pour le travail. Malgré ce risque plus élevé, moins d’un tiers des personnes interrogées bénéficient d’un téléphone professionnel de leur employeur.

72% des personnes interrogées ont indiqué avoir déjà laissé tomber leur téléphone au moins une fois. Quasiment un tiers de ces appareils se sont cassés. Cela signifie qu’un smartphone sur quatre est endommagé après un choc. L’enquête révèle également que les frais de réparation d’un téléphone mobile sont pris en charge par l’employeur chez 30% des personnes interrogées. Les coûts engendrés pour les entreprises suisses sont donc énormes.

Les fonctions sont plus importantes que le design

Selon l’enquête, il semble que les fonctions d’un téléphone mobile sont plus importantes que le design. Pour 86% des utilisateurs, les fonctions d’un smartphone sont tout aussi importantes que son design. Ce constat – affirmant que les smartphones designs fragiles ne satisfont pas forcément les besoins des utilisateurs – était le motif principal de la création de la marque. Crosscall s’est fixée comme objectif d’équiper des smartphones particulièrement robustes avec des fonctions utiles et pratiques, adaptées à un mode de vie actif et si nécessaire, capables d’affronter des conditions extrêmes en extérieur. Un design attrayant reste tout de même essentiel et n’est pas négligé par Crosscall.

Le smartphone idéal : étanche et grande autonomie

Selon l’enquête, le smartphone idéal est étanche, très résistant (chaleur, froid, poussière), a une grande autonomie et dispose d’une grande capacité de stockage. Si les employeurs mettaient à disposition de leurs employeurs de tels smartphones qui en plus permettent l’insertion de la carte SIM personnelle, la plupart des personnes interrogées utiliseraient uniquement ce smartphone.

Crosscall propose une solution

Début février, Crosscall a présenté sa nouvelle gamme Core. Avec trois nouveaux smartphones et une première tablette 8 pouces certifiée Android Enterprise Recommended, Crosscall répond plus précisément au segment B2B. Crosscall offre une garantie de trois ans sur tous les appareils de la gamme Core. Grâce à la garantie de trois ans et la grande résistance de ces smartphones, les coûts opérationnels d’une entreprise utilisant des smartphones Crosscall sont bien moindre qu’avec des produits de la concurrence.

Les appareils de la gamme Core remplissent presque toutes les normes militaires (Mil-Std 810 G) et sont certifiés IP68. Cela signifie entre autres que les appareils résistent à des températures allant de -25 degrés à +50 degrés. En même temps, les smartphones équipés de Gorilla Glass sont imperméables, offrent en plus des caméras à haute résolution, une grande autonomie (jusqu’à 35 heures) et sont compatibles DUAL-SIM. Par ailleurs, les smartphones sont fabriqués avec des composantes en fibres de verre renforcées et des cadres en métal rembourrés résistants aux chutes d’une hauteur de jusqu’à deux mètres.

L’enquête démontre aussi que ces fonctions pratiques sont des caractéristiques importantes souhaitées par la plupart des propriétaires de smartphones. Depuis sa création, il y plus de dix ans, Crosscall optimise en permanence ses produits et tient compte des souhaits des consommateurs. Crosscall voit un potentiel important dans le segment B2B et prévoit d’équiper plus d’entreprises suisses en 2020.

Info pour les journalistes : vous trouverez ici toutes les informations détaillées sur les différents produits Crosscall.

 

[1] Plus d’infos sur l’enquête sont disponibles ci-dessous

2 Les entreprises suisses qui travaillent avec Crosscall : CERN, Cobalt Project et Swissport

 

A PROPOS DE CROSSCALL

CROSSCALL, créateur du marché de l’outdoor mobile technology, propose des mobiles et smartphones étanches, résistants et dotés d’une grande autonomie. L’entreprise a été créée en 2009 par Cyril Vidal pour répondre à des usages et des besoins spécifiques auxquels il était lui-même confronté et pour lesquels aucun matériel spécifique n’existait. La marque conçoit ainsi des modèles parfaitement adaptés aux environnements hostiles et imprévisibles que rencontrent les sportifs et professionnels de terrain (eau, pluie, vent, humidité, poussière, chocs…) ; ainsi qu’une gamme d’accessoires performants. Avec 2,5 millions d’unités vendues, un CA de 71,6 M€ et bénéficiant déjà de plus de 20 000 points de vente, la société française, basée à Aix-en-Provence, poursuit son évolution à travers la montée en gamme de ses mobiles de plus en plus reconnus pour leur qualité et leur originalité en France comme à l’international.

Plus d’infos sur l’enquête

Plus de 500 suissesses et suisses ont participé à l’enquête en ligne initiée par Crosscall. Cette enquête a mis l’accent sur l’utilisation de smartphones pour le travail, ainsi que les caractéristiques les plus importantes que devraient offrir un smartphone de nos jours. Les personnes de plus de 65 ans ont été exclues du panel des personnes interrogées, étant donné que seul l’avis des personnes en emploi étaient pertinentes pour cette enquête. Le panel est de N=303 participants.