Communiqué de presse Regus: SES Release

Press Release 19.11.2019

Le 21 novembre 2019

EN SUISSE, LES ESPACES DE TRAVAIL FLEXIBLES DEVRAIENT RAPPORTER PLUS DE 26 MILLIARDS DE CHF PAR AN D’ICI 2029 AUX ÉCONOMIES LOCALES

– D’après une étude commandée par Regus, les espaces de travail flexibles – en pleine croissance en métropoles secondaires et zones périurbaines – transforment la dynamique des économies locales en Suisse et partout dans le monde.

– En Suisse, un espace de travail flexible peut créer à lui seul 16 millions de CHF par an en valeur ajoutée brute pour la région environnante

Croissance des espaces de travail flexibles en zones périurbaines : un atout majeur pour l’économie locale
La migration croissante d’espaces de bureaux flexibles vers des zones situées en dehors des grandes villes du monde entier crée une « économie flexible » qui pourrait contribuer pour plus de 26 milliards de CHF à l’économie locale suisse au cours de la prochaine décennie, selon la première étude socio-économique globale sur les solutions flexibles en milieu de travail dans les petites villes et régions rurales.

Un seul centre de co-working supplémentaire en Suisse créé en moyenne 131 nouveaux emplois dans la région. Chaque année, 16,11 millions de CHF seraient injectés directement dans l’économie locale par l’intermédiaire du centre de co-working.

L’analyse, commandée par Regus et réalisée par des économistes indépendants, a porté sur 19 pays clés, dont la Suisse, en termes d’impact économique et social des espaces de bureaux flexibles dans les petites villes et les zones périurbaines d’ici 2029.

La croissance du travail local est en grande partie attribuable aux grandes entreprises qui ont des politiques du travail flexibles. Elles ne dépendent plus d’un seul siège social et déploient de plus en plus leurs employés à l’extérieur des grandes villes, chez des fournisseurs d’espaces de travail flexibles. La plupart de ces entreprises le font pour améliorer le bien-être de leurs employés en leur permettant de travailler plus près de chez eux, mais aussi pour économiser de l’argent et accroître leur productivité.

Un fournisseur d’espace de travail flexible individuel ou un centre de co-working en agglomération peut soutenir l’économie locale de nombreuses façons en ouvrant un nouveau site. Citons à titre d’exemple la cération d’emplois à l’intérieur et à l’extérieur du centre, la stimulation du tissus économique environnant (entreprises et services) ainsi que l’amélioration de la productivité et de nouvelles possibilités d’emploi pour la population locale.

Nouveaux emplois et « économie sandwich»

Dans les 19 pays étudiés, un seul centre de co-working assure en moyenne 218 emplois (205 en Suisse). Il s’agit notamment des emplois temporaires créés pendant la phase de création

des bureaux, des emplois permanents pour l’exploitation du bureau, y compris l’accueil, l’entretien, le nettoyage et les emplois liés à l’occupation du site.

L’étude montre également qu’en moyenne 121 emplois supplémentaires sont créés dans l’économie locale pour chaque centre de co-working (131 en Suisse). Parce que la présence des entreprises et de leurs employés favorise la région environnante. Les entreprises qui s’installent dans les banlieues apportent avec elles des biens et des services locaux, ainsi que des employés qui dépensent de l’argent dans la région et créent ainsi ce qu’on appelle l’« économie sandwich ».

Impacts économiques

En plus de créer directement des emplois, les centres de co-working soutiennent l’environnement local en augmentant la valeur ajoutée brute (VAB), la mesure de la valeur ajoutée des biens et services produits dans une région. L’étude a montré qu’un site moyen génère chaque année 16,47 millions de VAB (25,48 millions de CHF en Suisse), dont 9,62 millions de dollars (16,11 millions de CHF en Suisse) iront directement à l’économie locale. Cela s’explique en partie par l’«économie sandwich» susmentionnée, mais aussi par l’amélioration des possibilités de carrière et de revenus pour les habitants et les entreprises du centre.

Pour le bien de tous

En plus de l’impact financier direct, il a été révélé que les bureaux locaux profitent également aux travailleurs et aux régions locales au niveau sociétal. Il s’agit avant tout de la réduction du temps de trajet quotidien.

Selon l’étude, les employés suisses économiseraient au total 7 600 heures de temps de trajet par an grâce aux centres économiques locaux. Cela présente d’autres avantages, tels que la réduction du stress, qui à son tour booste le moral et augmente la résilience des employés ainsi que le bien-être mental.

L’accès pratique aux bureaux présente un autre avantage social, car il offre des possibilités d’emploi à des personnes qui, autrement, ne pourraient pas faire la navette jusqu’à leur lieu de travail. Cela pourrait être une opportunité à la fois pour les personnes handicapées et pour les personnes ayant des responsabilités familiales.

Dans les 10 prochaines années

En plus d’évaluer l’impact de chaque emplacement, Regus a également examiné le potentiel estimé de chaque marché pour un portefeuille national plus vaste de fournisseurs d’espaces de travail locaux et flexibles. L’étude prévoyait des changements possibles au cours de la prochaine décennie, reflétant les tendances prévues dans la démographie des employés, les changements technologiques et les changements dans les pratiques commerciales.

Cette analyse supplémentaire suppose que si la tendance à la création de centres de co- working régionaux se poursuit d’ici 2029, plus de trois millions d’emplois locaux pourraient être créés dans le monde entier (plus de 34 000 emplois en Suisse). Selon les prévisions,

environ 254 milliards de dollars de valeur ajoutée brute (26 milliards de CHF en Suisse) seront injectés dans l’économie locale d’ici 2029.

Steve Lucas, économiste du développement et auteur du rapport, déclare : « Notre étude montre un déplacement des lieux de travail et de la croissance du capital des centres-villes vers les périphéries. Ce développement peut profiter aux entreprises et aux personnes en améliorant la productivité et l’innovation et en réduisant la durée des trajets entre le domicile et le lieu de travail, pour une meilleure santé et un meilleur bien-être ».

Mark Dixon, PDG d’IWG, la maison mère de Regus, déclare : « Quand les gens font la navette vers les grandes villes, leur portefeuille fait la navette avec eux. Cette étude montre qu’offrir aux salariés davantage de possibilités de travailler plus près de chez eux peut avoir un impact énorme non seulement sur les gens eux-mêmes, mais aussi sur leur environnement local. Les entreprises reconnaissent également les avantages, et nous constatons une demande croissante de la part d’entreprises de toutes tailles pour des locaux flexibles dans les petites villes et communes. Les grandes entreprises optent pour un modèle immobilier « hub and spoke ». En même temps, les petites entreprises veulent mettre en commun leurs compétences et travailler ensemble et choisir des domaines de travail flexibles afin d’être plus proches des autres entreprises.

Nous avons déjà des centaines d’emplacements dans ces endroits, dont certains ne comptent que dix mille habitants, et nous prévoyons d’en ouvrir beaucoup plus dans un avenir proche si cette tendance se poursuit. Notre vision est que dans un avenir proche, il y aura un fournisseur de lieu de travail flexible à chaque coin de rue ».

Vous pouvez télécharger le rapport complet ici. AVIS DE DIFFUSION

– L’étude Regus a analysé l’impact socio-économique du travail flexible dans 19 pays : Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Philippines, Afrique du Sud, Espagne, Suisse, Grande-Bretagne et États-Unis.

À PROPOS DE REGUS

Depuis sa création en 1989, Regus est l’un des pionniers de l’espace de bureau flexible, aidant les entreprises à travailler d’une manière bénéfique pour leurs employés.
Regus compte aujourd’hui 3 000 sites avec des bureaux lumineux et inspirants dans le monde entier. Grâce à ce réseau mondial, les entreprises modernes peuvent travailler de manière plus agile n’importe où, n’importe quand et comme elles le souhaitent. Regus offre aux entreprises la flexibilité nécessaire pour croître sans risque ni obligation et attire une communauté diversifiée de 2,5 millions de personnes, des entreprises individuelles et PME aux grandes entreprises internationales.
Regus est une marque d’IWG plc, le groupe faîtier de plusieurs grands fournisseurs d’espaces de bureaux. Parmi les autres marques du portefeuille IWG figurent Spaces, HQ, No18 et Signature by Regus.

www.regus.ch

Pour toute question

Brand Affairs
Cédric Jacot-Guillarmod
cedric.jacot-guillarmod@brandaffairs.com
Bureau : +41 44 254 80 00